Categories
Uncategorized

Rencontre Imam

rencontre imam

«Tawqees», «Imam-e-Qaasiyya» et «Ayesha (Ayesha)» sont des mots qui peuvent être utilisés pour décrire les lettres que le dernier prophète (SAW) a envoyées à Ali, le premier représentant de l’Islam. Est-il possible pour une personne de rencontrer Imam-e-Rasaa (as) dans son majeur “Eid ul-Fitr” (rituel majeur) à sa “Masjid ul-Zubair?” Un doute possible n’aurait pas existé si les gens avaient subi ce que l’Imam avait envoyé à Ali, son dernier et troisième représentant, à l’occasion de son Eid ul-Fitr.

Afin de rencontrer le dernier représentant du Prophète sur l ‘”Eid ul-Fitr”, il était nécessaire d’envoyer un “Kifaya (engagement) sous la forme d’un’ Takbir ‘(engagement) au Prophète, qui est appelé’ Gharbiya (engagement d’allégeance) ou ‘Mushrik’ (serment). ‘Takbir’ est un engagement, qui implique une déclaration d’allégeance (Ibadah) de la personne qui l’offre, tandis que ‘Mushrik’ signifie engagement. En fait, ‘Mushrik’ et ‘Ibadah’ font partie de «Abjad», qui signifie loyauté, et donc les deux peuvent être utilisés pour faire un serment d’allégeance. Il est intéressant de noter que «Abjad» et «Takbir» sont les deux seuls mots qui ne figurent pas dans le Coran ou dans le hadith.

Le “Kifaya (engagement)” qui est fait au nom de la personne souhaitant rencontrer le Prophète, est une ‘Aqida’ (obligation) et un ‘Oraan’. Aqida, une obligation est généralement exécutée par un musulman au nom de quelqu’un d’autre, lorsque cette personne a commis une infraction contre l’islam. Oraan est une obligation, qui se fait généralement au nom de soi. rencontre imam